Carnet d'un Congé Solidaire ®



CARNET-CONGESOLIDAIRE.FR, ce blog retrace mon expérience de volontaire ayant effectué plusieurs Congés Solidaires ® à Cotonou (Bénin), Jacmel (Haïti), Malika (Sénégal), Antananarivo et Majunga (Madagascar) puis au Parc de Campo Ma'an (Cameroun) à l'automne 2015. Réalisées en partenariat avec les associations AID ONG, MHDR, ALPHADEV, ENDA OCEAN INDIEN et encadrées par PLANETE URGENCE, ces 4 premières missions ont eu pour but de former des participants aux outils de bureautique (Word, Excel, Power Point).



Préambule : Pourquoi ce blog ?

C'est en découvrant de multiples expériences, via la lecture de blogs personnels, magazines et livres associés à la notion de "Solidarité internationale" et de "Congé Solidaire ®" que j'ai eu la volonté de concrétiser le projet que je vous propose de vivre avec moi.

A travers ce carnet, mon souhait est, à mon tour, de pouvoir promouvoir une action de solidarité qui est proposée par certaines associations comme Planète Urgence. Si chacun sait qu'il est possible de soutenir par des dons des Organisations de Solidarité Internationale -comme la Croix Rouge Française, Action contre la Faim ou encore Médecins du Monde pour ne citer qu'elles-, il est plus méconnu que tout un chacun peut partir en mission de coopération sur le terrain pour enseigner son savoir -ou savoir-faire-. En consacrant une partie de son temps libre et dans le cadre d'un partenariat entre l'ONG et son entreprise, chaque salarié peut en effet s'engager dans le développement d'un pays du Sud.

Le but de ce blog est donc de pouvoir partager une expérience sur le terrain, afin que les missions entamées grâce aux Congés Solidaires ® puissent être abouties avec l'aide de nouveaux volontaires.




Le "Congé Solidaire ®" : késaco ?

En attendant mon départ en mission, voici quelques informations qui pourraient intéresser les personnes, qui comme moi, souhaiteraient partir en mission pour une durée compatible avec nos vies professionnelles.

Le "Congé Solidaire ®" est un concept permettant à tout citoyen de s'engager auprès d'une mission de développement durable dans un pays du Sud.

L'idée est née du constat que nombreux sont ceux qui souhaitent consacrer une partie de leur temps à aider les autres, notamment dans ces pays. Toutefois, partir en mission humanitaire était essentiellement réservé aux professionnels de la santé et aux personnes pouvant y consacrer de longs mois de leur temps. Or, dans ces pays, les besoins ne sont pas que médicaux : grâce au Congé Solidaire ®, il est donc désormais possible de contribuer à une action humanitaire pour une courte durée (généralement 15 jours) à travers l'enseignement de son savoir et de son savoir-faire.

Depuis 1999, année de la mise en place de ce programme par Planète Urgence, ce sont près de 7 500 volontaires qui ont pu s'investir sur une mission terrain. Planète Urgence propose donc des missions de développement et d'éco-volontariat gérées et encadrées par ses équipes. Ces missions s'organisent autour de 3 axes :
  • la formation des adultes
  • l'animation socio-éducative
  • la protection de l'environnement
Toutes ces missions sont présentées sur le site internet de l'association Planète Urgence. Des volontaires sont notamment recherchés, selon leurs domaines de compétence, pour effectuer des actions très variées, comme par exemple pour former :
  • des adultes aux outils de bureautique:
  • des écoliers à la pratique du français
  • de jeunes diplômés à l'élaboration de micro entreprises
  • des cantinières en milieu scolaire aux bonnes pratiques d’hygiène
  • des professionnels médicaux à des compétences en orthoprothésie ou kinésithérapie
  • des artisans et agriculteurs à la conservation de fruits et confiture
  • etc.
Les pays d'intervention dans lesquels sont proposées ces missions se situent essentiellement en Afrique francophone (Bénin, Cameroun, Madagascar, Mali, ... ), mais également en Inde, Indonésie, Patagonie, etc.

Ces missions correspondent à des besoins exprimés sur le terrain par des associations locales. L'objectif est bien de favoriser la réussite des initiatives et projets des habitants du Sud en leur transmettant un savoir et un savoir-faire. Il ne s'agit en aucun cas de se substituer à eux, mais bien d'agir à leur côté.

Le Congé Solidaire ® est un engagement tripartite entre :
  • des volontaires, bénévoles, collaborateurs qui s'engagent durant leur temps libre à transmettre leurs compétences professionnelles ou personnelles à des bénéficiaires des pays du Sud.
  • des employeurs qui par le financement de la mission, permettent aux bénévoles de participer à une mission humanitaire.
  • une ONG qui organise et coordonne les actions.
On remarquera que plus de 50% des missions sont financées par les entreprises des bénévoles (vs. 50% des missions financées par les volontaires eux-mêmes). Les bénéfices pour l'employeur sont multiples, à savoir que ce financement permet de renforcer un lien avec les collaborateurs autour de valeurs fortes, améliorer l'image de l'entreprise en étant un acteur du développement durable, mais cela permet également d'enrichir la culture d'entreprise et de développer les compétences des collaborateurs partis. A noter que les frais de mission ainsi que le billet d'avion sont déductibles des impôts. Pour l'entreprise, 60 % de la subvention est déductible au titre de la réduction d'impôt mécénat dans la limite de 5 % du chiffre d'affaires (les sommes peuvent aussi passer sur le budget formation). Pour le salarié, 66 % des dépenses sont déductibles de l'impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Dans le cadre des départs en mission, les bénévoles doivent suivre une formation de 2 jours sur la solidarité internationale, la citoyenneté et le développement durable. Cette formation est poursuivie par une journée d'accompagnement au retour (environ 1 mois après la fin de la mission) ; celle-ci étant consacrée au débriefing de la mission et au passage de relais aux volontaires suivants.

Le Congé Solidaire ® s'avère donc être un concept pratique pour tout un chacun souhaitant s'investir personnellement, dans les pays émergents, auprès d'une mission de développement durable visant à lutter contre la pauvreté et ainsi réduire les inégalités Nord / Sud.






Pourquoi vouloir partir en mission humanitaire dans le cadre d'un Congé Solidaire ® ?

Chaque bénévole souhaitant s'inscrire dans une action humanitaire a dû se poser la question du sens de son engagement. Quelles sont les raisons pour lesquelles certains d'entre-nous ressentons-nous, à un moment particulier, une fibre altruiste ? Comment pouvons-nous agir à notre échelle sans tomber dans l'utopisme ?

Avant tout, quelle définition voudrais-je donner à la mission humanitaire que je souhaite mener ? C'est une volonté d'aider, dans la limite de mes compétences, des personnes qui n'ont pas accès aux mêmes conditions que moi. C'est aider des bénéficiaires en leur facilitant l'accès à l'outil informatique. C'est vouloir contribuer à leur développement en leur transmettant notre savoir et savoir-faire. C'est aussi le souhait de découvrir de nouvelles cultures, d'effectuer de nouvelles rencontres.

Ce désir d'aider des personnes en difficulté a certainement été décuplé il y a quelques mois, à l'occasion d'un road trip en Afrique du Sud. Lors d'un séjour, au départ uniquement touristique, j'ai pu être confronté à la misère de certains townships dont celui de Soweto à proximité de Johannesburg. Le contraste avec les quartiers les plus huppés de la nation arc-en-ciel, situés à seulement quelques centaines de mètres, est saisissant... Des rencontres, des discussions avec des sudafs de différents horizons -blancs, noirs, Boers, expatriés- m'ont permis de mieux cerner certains gros soucis de ce pays. Le manque d'accès à l'éducation d'une partie de la population en est un...

Cette envie de rencontre et de partage des savoirs, je pense y a voir pris goût assez jeune, de part l'éducation que j'ai reçue, mais également via le milieu associatif. Nous étions des amis membres d'un groupe, qui aurait pu s'apparenter à une association de scoutisme laïque, et dont l'une des missions était de nous sensibiliser à la protection de l'environnement par des sorties, des camps dans la nature. Autre aspect de ce groupe, nous procédions chaque année à des portes à portes afin de récolter des dons lors de la journée des aveugles et des malvoyants. Ces rencontres, aussi bien avec les donateurs, d'horizons tellement différents, qu'avec les aveugles eux-mêmes, ont été riches d'enseignements.

Ce milieu associatif, j'ai également pu le côtoyer avec mes grands-parents. Famille d'accueil durant près de 30 ans, nous avons considéré comme des nôtres les enfants qu'ils ont pu avoir en garde, dont une enfant trisomique de mon âge avec qui j'ai pu grandir.

C'est peut-être ces univers qui m'ont permis de me forger une opinion où les valeurs de citoyenneté, solidarité et laïcité prennent une part importante.

Malgré cette affection pour ces valeurs, je n'ai orienté mes études ni vers un métier du social ni vers un métier de l'enseignement, mais vers un métier lié au marketing. Ceci peut surprendre ! A la fin de mes années universitaires, j'ai été embauché dans une agence de marketing relationnel dont l'un des clients était Médecins du Monde. Durant cinq ans, j'ai donc pu côtoyer de près les actions de cette si belle ONG puisque nous étions en charge de sa collecte via le marketing direct. L'expérience professionnelle que j'ai pu acquérir durant ces années m'est précieuse, de même que les rencontres humaines que j'ai pu faire. Mais encore, ce croisement avec une telle asso a développé chez moi un attrait prononcé pour la solidarité internationale. En étant en lien quotidien avec MDM, c'est ce travail qui a suscité chez moi le désir d'acquérir, à mon tour, une expérience sur le terrain.

Néanmoins, la plupart des postes en mission humanitaires sont destinés à des professionnels de la santé ou à des métiers de logisticien, ce qui n'est pas mon domaine de compétence. Via différents séminaires entre différents acteurs du secteur humanitaire, j'avais entendu parlé du Congé Solidaire ®. En parcourant le site internet de Planète Urgence, j'ai pu m'apercevoir que des bénévoles étaient recherchés dans des domaines bien variés. Mon choix s'est donc porté sur des missions dont le but était de former des artisans, enseignants ou élèves aux outils de bureautique. Dans mon métier, j'utilise quotidiennement les logiciels du Pack Office et particulièrement Excel. Même si je n'ai moi-même jamais enseigné, je souhaite que l'aide que je peux apporter à ces bénéficiaires puisse faciliter leurs tâches dans la vie de tous les jours. Les bénéficiaires de ces missions sont des artisans souhaitant gérer leurs stocks ou réaliser des devis sur Excel ; des étudiants voulant écrire leur mémoire sur Word ou encore des enseignants souhaitant préparer leurs cours sur Word et Power Point.

De surcroit, la formule du Congé Solidaire ® est très accessible pour tout à chacun. En effet, étant salarié d'une entreprise, il fallait pour moi que cette mission soit compatible avec mes contraintes professionnelles : impossible de partir plusieurs mois même pour une telle action ! La possibilité de partir en mission pour une courte période m'a particulièrement séduit. Même si les quinze jours d'un Congé Solidaire ® limitent les actions de solidarité sur le terrain, ils permettent néanmoins de mobiliser un plus grand nombre de bénévoles, généralement salariés comme moi. D'autre part, pour les bénéficiaires -généralement des adultes en activité-, cette période de quinze jours leur permet de pouvoir concilier, chaque jour, une demi-journée de formation avec une demi-journée d'activité. Organisée et encadrée via Planète Urgence, mon action s'inscrit dans une chaine solidaire, au sein d'une mission entamée avant moi par de nombreux bénévoles et qui va se poursuivre tant que la demande, sur le terrain, sera présente et que les résultats seront positifs.




Présentation de Planète Urgence

Le Congé Solidaire ®, que j'ai pu présenter précédemment, correspond à l'une des activités de Planète Urgence. Il ne s'agit cependant pas du seul programme proposé par cette ONG. Voici un petit tour d'horizon de ses activités.

Planète Urgence
est une organisation de solidarité internationale créée en 2000. Association reconnue d'utilité publique, elle travaille simultanément sur les problématiques de développement et de protection de l'environnement dans les pays pauvres avec pour finalité de lutter contre la destruction de la planète et les inégalités entre le Nord et le Sud.

Planète Urgence c’est aujourd’hui 3 grands programmes d’aide au développement et de protection de l’environnement :
  • le Congé Solidaire ®
  • les kits scolaires : Ils permettent de fournir aux enfants des pays du Sud -principalement en Afrique-, le matériel de base nécessaire à leur scolarité. Cette opération a permis un accroissement de la fréquentation dans les écoles bénéficiaires de plus de 20%, et la promotion du système éducatif national en apportant un soutien technique aux structures régionales de l’enseignement. Un kit scolaire coûte 2€ et comprend : une sacoche, une ardoise, 3 cahiers, une gomme, un crayon, 2 stylos, une règle. Les produits du kit sont achetés sur place afin de soutenir l'économie locale.
  • environnement et développement : C'est un programme de reforestation pour le développement visant à lutter contre les dérèglements climatiques, à préserver la biodiversité, et à fournir des emplois durables aux populations locales. Ce programme est soutenu par le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement). A son échelle, Planète Urgence a notamment pu, entre 2006 et 2015, replanter 5,3 millions d'arbres. Les projets de reforestation de Planète Urgence sont situés en Indonésie, au Mali, en Haïti et à Madagascar.

Site internet : http://www.planete-urgence.org/





CARNET-CONGESOLIDAIRE.FR © 2015
récit de 5 missions réalisées en Congé Solidaire ® par Matthieu Guiet